Danser sous la pluie

by Jefferson Noizet

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €7 EUR  or more

     

1.
2.
03:25
3.
02:43
4.
5.
03:23
6.
7.
8.
9.

about

"Danser sous la pluie" est la troisième production de Jefferson Noizet. Le titre éponyme de l’album s’inspire d’une citation attribuée au philosophe latin Sénèque : la vie ce n’est pas d’attendre que l’orage passe mais apprendre à danser sous la pluie.

"Avec son troisième album «Danser sous la pluie» Jefferson Noizet affirme une personnalité et une approche singulières de son art. Résultat d'un travail poussé sur les textes, la voix et qui multiplie les collaborations artistiques, cet opus confirme ses talents d'auteur-compositeur dans un genre peu abordé par la scène musicale toulousaine."
Pascal Alquier / La Dépêche du Midi

credits

released August 15, 2017

Textes & musiques : Jean-François Vaissière
sauf
Dimanche : Erick Casero arrangements Michel Vergine / J-F. Vaissière

Musiciens
Jefferson Noizet, guitare acoustique & électrique, dobro (1), chant
Michel Vergine : guitares acoustique, électrique,
Greg Lamazères : guitare électrique (4)
Aain Bel : batterie, percussions
Alain Lasseube : guitare électrique (3)
Tim Weller : batterie (1)
Jimmy Smith : clavier
Daniel Collet : basse
Olga Ducasse : Violon
Jean Luc Amestoy : accordéon

Producteur : Jean-François Vaissière
Réalisation : Jean-François Vaissière; Michel Vergine
Arrangements : Michel Vergine
Enregistré et mixé par Michel Vergine au Studio 52, Toulouse (France)
Mastering : Laurent Marc / www.waveform.fr
Artwork : www.fabulousprint.com
Photographies : Michel Pagniez, Jean-François Vaissière
Contact : jeffersonnoizet@orange.fr

tags

license

all rights reserved

about

Jefferson Noizet Midi-Pyrénées, France

contact / help

Contact Jefferson Noizet

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Track Name: Quatre minutes avant le port
Quatre minutes avant le port
Auteur / Compositeur: Jean-François Vaissière

T’envole pas
La nuit n’est pas finie
Le soleil est encore endormi
T’envole pas
C’est comme de la magie
Ton image qui m’apparaît la nuit
T’envole pas
J’espère tous les soirs
Ton visage sur mon écran noir

RDV ce soir si tu es d’accord
Dans le même rêve, le même décor
Dès qu’il fera nuit dans ma maison quatre minutes avant le port

J’ai appris
Dans un très vieux bouquin
Que nos rêves pour les sorciers indiens
C’est la vie
Une seconde vie
Que l’on vit dans nos rêves la nuit

RDV ce soir si tu es d’accord
Dans le même rêve, le même décor
Dès qu’il fera nuit dans ma maison quatre minutes avant le port

T’envole pas
J’attendrai tous les soirs
Les yeux fermés pour mieux te voir
Dans ma maison 4’ avant le port
Quatre minutes avant le port
T’envole pas
Track Name: Le banc
Le banc
Auteur / Compositeur: Jean-François Vaissière

A quoi il pense assis sur ce banc
Au bord de la route qui passe devant
Les mains posées sur la canne en osier
Blotti à l’ombre d’un grand murier

Trois pots de fleurs au pied de ce banc
Qu’il arrosera consciencieusement
Son chien trop vieux qui n’aboie presque plus
Quand les gamins crient et jouent dans la rue

Et du matin au soleil couchant
Le vieux bonhomme aux cheveux blancs
Tout en silence mais amèrement
Attends le verdict du temps

Il entend parfois parler ses enfants
De cette maison où l’on met les gens
Quand dans leur tête tout devient confus
Et que la sève n’y arrive plus

Et du matin au soleil couchant
Le vieux bonhomme aux cheveux blancs
Tout en silence mais amèrement
Attends le verdict du temps
Et si un jour je suis sur ce banc
Est-ce que j’attendrai le verdict du temps ?
Track Name: Dimanche
Dimanche
Auteur/ compositeur Eric Casero
Arrangements J-F. Vaissière/ Michel Vergine

Tes amis sont partis
Ta copine est au lit
C’est dimanche
La soirée fût belle
A présent tu rêves de silence
Tu parles, tu respires
Plus rien ne t'attire, t'as sommeil

C'est comme si tu rêvais
Pourtant tout est vrai
C'est dimanche
Une étrange apathie
Tu rêves que ton lit se balance
Tu parles, tu respires
Plus rien ne transpire, t'as sommeil

Les histoires que les gens
Te racontent à présent
Te dispense
D’un avis critique
Tout est fantastique ce dimanche
Tu parles, tu respires
Ton cerveau chavire en tout sens

Quand le soleil arrive
D’un coup tu soupires
C'est normal
La soirée fut belle
Et tout redevient très banal
Tu parles tu respires
Plus rien ne t'attires, t'as sommeil
Track Name: La balade de Jean Maturin
La ballade de Jean Maturin
Auteur / Compositeur: Jean-François Vaissière

Il a pris le chemin qui serpente en montant
Vers les grandes collines de calcaire blanc
Où le thym s’agrippe à la terre assoiffé
Et les pins se tordent sous le soleil d’été

Quand il est arrivé au pied de son vallon
Sous les tuiles rouges il a vu la maison
Le linge qui sèche dans le froid du vent
Qui sent la lavande et le bonheur d’antan

Il a tant rêvé de ce moment là
Tant et tant espéré quand il était là bas
Quand le canon trouait les terres du nord
Et pour seul horizon la boue et la mort
Et le peu d’espoir d’échapper à ce sort

Il a poussé la porte du bras qui lui restait
En voyant une bague au doigt de celle qu’il aimait
Il a compris qu’elle ne l’avait pas attendu
Puisqu’il avait été porté disparu

On n’a jamais revu Jean Maturin
On a dit au pays qu’on ne savait plus rien
Sur la route du sud un jour il est parti
On ne savait même pas s’il était encor’ en vie

Aujourd’hui chaque année devant le monument
Une minute silence et de recueillement
Mais qui donc au pays qui donc se souvient
Du soldat du vallon de Jean Maturin

Mais qui donc se souvient du triste destin
Du poilu du vallon de Jean Maturin
Track Name: Club 27
Club 27
Auteur / Compositeur: Jean-François Vaissière

J’ai rencontré Bobby Mc Glee
Qui embrassait Foxey Lady
Et dans les rues du vieux Fric
J’ai entendu crier « Hey Joe »
Dans les vapeurs Southern Comfort
Une guitare comme une eau forte
Et puis les notes les notes blue
Au bout des doigts d’l’enfant Voodoo
De Seattle jusqu’à Austin
J’ai mélangé
Les ombres du passé
Janis Hendrix, Jimi Joplin

Pour traverser de l’autre coté
Tu dois venir comme tu es
Sentir ton cœur d’adolescent
Laisser ton âme au croisement
Y a un poète devant l’hôtel
Il attend après le soleil
Il dit qu’il est le roi lézard
Et qu’après lui retour au noir
Et d ‘Aberdeen jusqu’à New Haven
J’ai mélangé
Les ombres du passé
Kurt Morrison et Jim Kobain
Et de Greenwood jusqu'à London
Robert Winehouse, Amy Johnson
Alan Jones, Brian Wilson
Janis Hendrix Jimi Joplin
Track Name: Danser sous la pluie
Danser sous la pluie
Auteur / Compositeur: Jean-François Vaissière

Des larmes qui ruissèlent sur la joue de l’enfant
Mais il ferme les poings tout en serrant les dents
Il relève la tête il marche droit devant
Il va sécher ses larmes dans le souffle du vent
Même s’il n’a jamais lu Sénèque en latin
Il vit ce qu’écrivait le penseur romain

Vivre c’est apprendre à danser sous la pluie
Ne pas baisser les bras quand le ciel s’assombrit

N’attends pas un instant que l’orage s’efface
Pour sortir de l’impasse tu dois faire face
L’enfant sans le savoir met bien à profit
Cette philosophie dans son nouveau défi
Même s’il n’a jamais lu Sénèque en latin
Il vit ce qu’écrivait le penseur romain

Vivre c’est apprendre à danser sous la pluie
Ne pas baisser les bras quand le ciel s’assombrit

Tantôt le gris du ciel tantôt un arc en ciel 
Tantôt un goût de fiel puis la douceur du miel 
Même s’il n’a jamais lu Sénèque en latin
Il vit ce qu’écrivait le penseur romain

Vivre c’est apprendre à danser sous la pluie
Ne pas baisser les bras quand le ciel s’assombrit
Il y a bien longtemps que Sénèque l’a dit
Danser, danser, danser sous la pluie
Danser, danser Sénèque l’a dit
Track Name: Un très vieux souvenir
Un très vieux souvenir
Auteur / Compositeur: Jean-François Vaissière

J’ai tant laissé derrière moi
Tant laissé là bas
Comme une vieille rengaine
Toutes mes pensées m’entrainent
A reprendre le chemin
Ou l’on s’est lâché la main .
J’entends pleurer la rivière
Sur nos amours éphémères

J’ai tant laissé derrière moi
Tant d’amour je crois
J’allais le soir sur la dune 
Lui cueillir des fleurs de lune
Juste pour la voir sourire
Juste pour oser lui dire
C’est dans tes cheveux blonds
Que je vois mon horizon

Si elle savait seulement combien c’est souffrir
Si elle savait seulement que c’est un peu mourir
D‘aimer toujours un très vieux souvenir

J’ai tant laissé derrière moi
Tant laissé là bas
Où la mer d’un bleu Rimmel
Vient farder le bout du ciel
Si un jour toi tu la vois
Dis-lui que tu sais de moi 
Que je pense encore à elle
Dans ma saison poivre et sel

Et moi qui ne pense pas
Qu’il y’ait un au delà
J’aimerais que ce soit vrai
Pour enfin la retrouver

Si elle savait seulement…
… Un très vieux souvenir
Track Name: Les rios d'Ainsa
Les rios d'ainda
Auteur / Compositeur: Jean-François Vaissière

Il s’est assis à la table, rien que dans son regard
Elle a su qu’il songeait au départ
Esclave d’une terre
Où pousse la misère
Elle sait comme lui Maria
Ils méritent bien mieux que tout ça
Faudra passer la frontière
Laisser tout de nous derrière
Mais demain promet bien plus que hier

On attendra le printemps que la neige ait fondu
Il faudra des chaussures pour nos pieds nus
Derrière les montagnes
Un pays de Cocagne
Elle sait comme lui Maria
Qu’ils ont bien mérité tout ça
Une école pour les enfants
Et ce bon pain croustillant
Auquel ils rêvent si souvent

Dans les rios d’Ainsa
Elle va laisser Maria
Des larmes sur son Aragon
Sur les champs d’oliviers
Sur les fleurs d’amandiers
Sur la plaine de son Aragon

Sur le coin de son bureau une photo Sépia
Ils sont tous autour de Maria
C’est écrit tout en bas juin 1903 
Ils sourient tous de bon cœur
Ils ont piraté le bonheur
Si un jour pour Maria
La frontière qui est a deux pas
Ne lui avait pas tendu les bras
il ne serait pas ici
A regarder aujourd’hui
Maria sur la photo jaunie

Quand il revient là bas
Dans les rios d’Ainsa
Il entend la voix de Maria
Dans les champs d’oliviers
Dans les fleurs d’amandiers
Dans la plaine d’ou venait Maria
Dans la plaine où est née Maria
Track Name: Beaucoup de temps
Beaucoup de temps
Auteur / Compositeur: Jean-François Vaissière

Ca nous a pris beaucoup de temps
Pour accepter cet instant
Pour tout simplement, tirer un trait
N'être plus rien de ce qu'on a été
Mais ce qui est écrit on ne peut le changer

Le silence sur nous est tombé
Le cercle s'est refermé
Pas de remords, pas de regrets
Rien ici bas n'est fait pour durer

Nous n’aurons plus jamais de temps
Pour continuer comme avant
Marcher à deux sur le chemin
Où nous étions hier main dans la main
Et aujourd’hui sans lendemain

Le silence sur nous est tombé
Le cercle s'est refermé
Pas de remords, pas de regrets
Rien ici bas n'est fait pour durer
Pas de remords, pas de regrets
Rien ici bas n'est fait pour durer